Cols et parcours cyclistes de Jidé

Ballades en Corbières et Roussillon

 

La grimpette du Pont d’Espagne (65) 24 mai, 2014

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 7:45

descente1Il s’adit d’un aller retour avec l’ascension du Pont d’Espagne. Au départ de Pierrefitte 17,5km à 5% de Moyenne, mais c’est surtout après Cauterets que vous aurez les gros pourcentages.

 

Le départ se fait du Parking de La gare à Lugagnan. Prendre D13 en direction d’Argeles Gazost. Au KM6 après Boo Silhen poursuivre en face sur le D 13. Au KM8 prendre le D 100 à droite vers Argeles. Traverser la rivière et au rond point en face dans Argeles. Tout droit, vous passez la voie ferrée et après le Casino tournes à gauche vers Lau Balagnas – Pierrefite sur la D 921.Louis cauterets

Traversez Pierrefite et prendre à droite en direction de Cauterets. C’est à partir de la que commencent les 18km de la montée du Pont d’Espagne. Traversez Cauterets et prendre la direction du Pont d’Espagne. Au KM 30 vous arrivez à La Raillère et ses petits commerces. Ca commence par une série de lacets assez raides. En fait il vous reste à gravir les 5 derniers KM, les plus durs avec des 10% et plus. L’arrivée sur le parking indique le fin de la montée. En effet, il vous reste encore 800m jusqu’au Pont d’Espagne après le grand bâtiment, mais vous ne pourrez les faire que le vélo à la main (question de sécurité). N’hésitez pas à y aller ça vaut le déplacement…. et puis, il y a une petite auberge pour vous désaltérer…

louis pontLe retour, c’est en sens invers, la même route, mais ce coup-ci, rien que de la descente.

Comptez 3h30 avec la visite du Pont

Ah oui…. au retour à Raillères, arrêtez vous acheter des berlingots locaux au magasin à la sortie à droite…. ils sont délicieux…..

 

 

 

Le circuit c’est ici : http://www.openrunner.com/index.php?id=3643067

Capture d’écran 2014-05-22 à 15.59.57 Capture d’écran 2014-05-22 à 16.00.31

 

LE COL EN FICHIER :  fichier xls colduPontD’Espagne

descente descente1louis pesp1 louis pont espagne louis pont espagne2pont espagne kermit pont espagnesommet pesp

 

 

Le col de la Brousse (66) 22 mai, 2014

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 15:29

2013-04-11-09-36-46Il s’agit de la première sortie Col dur de la saison en général. 70 kilomètres et 1300m de dénivelé positif avec le col de la Brousse et ses forts pourcentages, après une mise en jambes avec le col de Llauro.

 

Le départ se fait depuis le parking de l’école à Villemolaque. Direction à gauche à la sortie du village vers Monastir del Camp par la D2 puis à droite vers Fourques. Au correfour prendre à gauche sur la D 615 et traversez le village en direction de Llauro. C’est peu après le KM8 que vous2013-04-14-09-19-29 allez commencer la montée du Col de Llauro ( 5km à 4%). En haut vous plongez vers Ceret par une descente assez rapide et agréable. Au bas, tournez à droite vers le centre ville. Puis continuez toujours vers le centre ville après avoir franchi les deux rond-points. Tournez ensuite à droite en direction de Fontfrede et ensuite prendre la route de Las Islas. C’est dès cet endroit que débute la montée du col de la Brousse (9,3 km à 7%). Les cinq derniers kilomètres sont les plus durs avec de nombreux passages à plus de 10% et des moyennes avoisinant les 9%…

Au sommet vous plongez vers Las Islas (enfin, il y a quelques remontées qui font mal aux jambes) en passant par le col de Miralles.

2014-03-20-08-03-32A Las Islas, prendre à gauche vers Maureillas sur la D13. Traverser Maureillas en direction du Boulou. Après le passage sous l’autoroute vous arrivez à un carrefour, prenez à gauche vers le Boulou sur la D900. Entrez et traversez le Boulou en direction de Perpignan.

A 3km du Boulou au KM62, prendre la D40A vers Banyuls des Aspres. Traversez le village. A la sortie prendre à droite la D40B vers Saint Jean Laseilles. Dans le village tournez à gauche vers Villemolaque sur la D2. Au rond-point prendre 2ème sortie vers Villemolaque, puis à gauche vers la village… enfin vous arrivez.

Comptez 2h30 à 3h00

 

 

Le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=3640989

Capture d’écran 2014-05-21 à 22.26.44 Capture d’écran 2014-05-21 à 22.28.47

2014-03-20-08-03-42 2014-03-20-08-10-41

LE COL DE LA BROUSSE C EST ICI :     fichier xls coldelaBrousse

 

 

La virée au pays de la Blanquette 21 mai, 2014

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 14:49

2013-07-13 08.12.44Une sortie assez vallonnée de 106 km pour  1400m de dénivelé positif en passant par quatre petits cols. Parcours assez bucolique et touristique sur des routes assez tranquilles, même au mois de juillet.

Le départ se fait du parking à l’entrée de la commune de Saint-Pierre des Champs, sur la D 212 vers Saint Martin, puis Vignevieille. Au KM 16 après ce village, vous prenez à droite vers Limoux la D40. C’est le début de la montée du Col de la Loubière (6,4km à 6%). Une fois franchi vous descendez pour attaquez la montée de La Caunette. Ca redescend et en bas au carrefour (KM27), tournez à gauche vers Villardebel ; au village prendre la D129 à droite en direction de Limoux…. c’est de la descente pendant 20 bornes… Vous continuez sur ce même axe vers Polycarpe et Limoux.2013-07-13 08.55.54

Traversez la ville en direction de Carcassonne puis à droite la D 104 vers Pieusse. Vous laissez le village à votre gauche et continuez toujours sur la D 104 vers Saint Hilaire que vous rejoindrez après avoir franchi le petit col d’Al Bosc (1,5km à 3%) et le col du Loup (1,9km à 5%).  A la sortie de Saint Hilaire prendre à droite vers Ladern sur la D 110. passez ce village en direction de Villar 2013-07-13 08.28.56en Val. Vous vous retrouverez dans le col de Laurize qui est très agréable à monter et très tranquille (9km à 3%).

Ensuite c’est la descente vers Villar puis la plaine en direction de Servies en Val ; à l’entrée poursuivre à droite sur D 110 vers Rieux en Val. dans le bourg virez à gauche sur D 110 vers Lagrasse. Au carrefour de Villemagne c’est à droite vers Lagrasse  sur la D 3, le long des gorges….

A Lagrasse vous traversez le village toujours sur la D 3 en direction de St Pierre des Champs. Au Km 105, prenez à gauche la D23 pour arriver au parking du départ.

Comptez environ 4h à  4h 30

Le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=3638690

Capture d’écran 2014-05-21 à 14.48.55 Capture d’écran 2014-05-21 à 14.49.12

2013-07-13 08.56.01 2013-07-13 09.27.19 2013-07-13 09.43.48 2013-07-13 10.33.50 2013-07-13 10.34.47 2013-07-13 10.47.49 2013-07-13 11.06.26 2013-07-13 11.20.32 2013-07-13 11.42.11 2013-07-13 11.45.40 2013-07-13 11.53.47 2013-07-13 11.54.01 2013-07-13 12.16.12 2013-07-13 12.29.35

 

 

La virée de Puylaurens

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 13:55

PuylaurensUne sortie « montagne » de 100 km avec 2500m de dénivelé positif et quatre cols au compteur : « Aussieres,Roque Jalère, Jau et Campérié ». Un parcours très varié mais assez physique.

Le départ se fait du parking de La Pradelle en bordure de la D 117. Direction le carrefour avec la route de Sournia D22 via Gincla. C’est aussi le début du Col d’Aussière (15km à 3,8%). Les premiers 11km sont assez faciles et en sous-bois ; ils permettent de se mettre en train. C’est à la sortie de Montfort sur Boulzane que la pente se durcie et jusqu’au sommet, sur le plateau avec un panorama majestueux.

20140504_104934Ensuite c’est la descente vers Sournia. Dans le village prendre la descente à droite vers Prades sur la D619. Rapidement vous êtes au pied du col de Roque Jalère (8km à 6,3%) ; en fait ce sont les 6 premiers kilomètres qui sont les plus durs, la fin est plus simple, une fois passé les blocs de pierre et le « roc Cornut ». Au sommet vous aurez un panorama splendide sur le Canigou et la ville de Prades. Vous descendez sur la même route jusqu’à l’embranchement avec la D14 au Km50. Vous prenez à droite vers Moligt les Bains, pour démarrer la montée du Col de Jau…. attention 21km à 5,3%. En fait la première partie jusqu’à 20140504_114143Mosset est assez facile, ce n’est que vers le 63ème km à l’approche des lacets que la pente se durcie pour les 4 derniers kilomètres . Finalement le point culminant de la journée, le Col de Jau et ses 1505m vous accueille dans son écrin de verdure.

Maintenant vous attends une longue descente sur une route étroite, sinueuse, ombragée et parfois humide et pas de bonne qualité. Donc méfiance.

20140504_114236Au KM 82, tournez à droite sur la D17 en direction de Sainte Colombe (attention à la pente).

Ensuite au KM 90 vous rejoignez la D 118 et prenez à droite vers Axat. Vous traversez la ville pour arriver au rond-point avec la D117. Prenez la première à droite vers Perpignan. Encore 3km de montée par le petit col de Campérié et c’est la pontée vers La Pradelle et votre arrivée.

Comptez environ 4h à 4h30.

 

Capture d’écran 2014-05-21 à 13.21.45Capture d’écran 2014-05-21 à 13.22.01

Le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=3638425

 

 

20140504_124226 20140504_140410 20140504_151510 20140504_151708 20140504_162752Roque Jalère

 

LES COLS :   fichier xls coldedAussieres fichier xls coldejau fichier xls coldeRoqueJalere

 

 

Le Pic de Nore (11)

Classé dans : SPORT CYCLISME — nitouvelociraptor @ 11:30

IMAG2534Un parcours de 70 km de moyenne montagne avec 1235m de dénivelé positif, et en plat de résistance la montée du Pic de Nore par Pradelles.

 

Le départ se fait du parking situé à l’entrée de Conques en venant de Carcassonne. Direction Lastours vers la D 101. Au KM6 tournez à droite en direction de Villeneuve Minervois. Au village à gauche vers Cabrespine sur la D 112. Vous montez en pente douce le long de la rivière. C’est vraiment agréable.

IMAG2535A Cabrespine vous continuez sur la même route vers La Pradelle. C’est à partir de là que ça monte progressivement. Les pentes ne sont pas très dures.

Au Km25,5 vous prenez à droite sur la D9 vers le hameau de Bourdials. A la sortie au km 29 prenez à gauche vers le D89 et Pradelles pour retrouver au km33 la D 112 vous continuez à droite pour arriver à la Pradelles. A la sortie vous prenez la route D87 en face qui monte au Pic de Nore. Là vous attends 6 km de montée à 7%. Au sommet à 1206m vous arrivez sur le parking où vous aurez une vue à 360° magnifique et grandiose (si il fait beau)….

IMAG2547Il est temps de faire demi-tour, direction Pradelles. En bas prendre à droite vers Mazamet sur la D112. Au km47 prendre à gauche vers Labastide sur la D9. Après Roquefere et le Km 55 prendre à gauche vers Lastours sur la D101. Soyez attentifs vous pourrez admirez sur les hauteurs les châteaux cathares avant d’arriver dans ce bourg.

Après Lastours continuez tout droit en direction de Conques pour revenir sur votre point de départ.

IMAG2553Comptez environ 3h00

 

Le circuit :   http://www.openrunner.com/index.php?id=3637731

Capture d’écran 2014-05-21 à 10.39.56Capture d’écran 2014-05-21 à 10.40.14

 

IMAG2557

 

 

 

 

2013-04-24 11.26.33pic-de-nore1

fichier xls Pic de Nore

 

 

L’ARIÉGEOISE OU L’HISTOIRE DE L’AUTHENTIQUE OURSON GUIMAUVE

Classé dans : SPORT CYCLISME — nitouvelociraptor @ 9:53

Samedi 29 juin 2013 direction le parcours moyen de l’Ariégeoise à Tarascon-sur-Ariège. Nous avions décidé avec Fred de faire cause commune pour boucler la « Moutagnole » en 5h49′.

IMAG3950Monsieur l’Ours et monsieur le Papet s’en vont donc confiants et anonymes rejoindre le peloton des quelques 2500 « destriers ». Après un départ rapide jusqu’à Foix (15 km à 37 de moyenne), la donne va vite changer. Dès la sortie de la ville, des pourcentages  à deux chiffres montre le bout du nez, se faisant de plus en plus agressifs au fil de notre avancée. Et ça monsieur L’Ours il l’aime pas trop… Mais, quelques « ballotines» de miel plus tard (il en a plein dans un petit sac sur le cadre, car comme chacun sait l’ours est prévoyant, mais et chante plus les cols venus), ses jambes tournent toujours  à bon train et  au passage  du col du Portel, le compteur affiche encore du 22 km/h de moyenne, après presque 50 bornes et  4 cols. 

A Massat, c’est le ravito, et il est temps pour lui d’engloutir un tonneau de miel avant de jeter ses dernières forces. Car, nous sommes au pied de la difficulté finale. Un petit coup d’œil au compteur… ouf encore du 20,2 de moyenne.

ld_16466334C’est vrai il faut s’ingurgiter le Port de Lers, le plat de résistance. Et ce coup ci pas de grand plateau comme la veille ; c’est clair que la « Pareillade » de Monsieur l’Ours était mieux passé que cette escalade terminale. Mais c’est connu l’ursidé c’est du costaud, du robuste du coriace, du qui ne s’en laisse pas compter. C’est donc au courage que notre Fred  arrivait enfin à bon Port… de Lers.

Ce même col qui fut fatal à un « fuschia et Navy »…. Et oui l’unique, l’irremplaçable, et inénarrable  Marcellou debout les bras croisés au bord de la route. Arrêt obligatoire : «  t’es tombé ? »…. « noooon, j’ai cassé la roue avant ; pas grave, vas y continue et va dire à Pat que j’aurai du retard ». Pas stressé le Marcellou  et il terminera grâce à l’assistance. Quant à Pat, l’électricien, parti à côté de nous, il me dépassait au bout de quelques hectomètres, une petite tape sur les fesses en me souhaitant bonne route. Branché sur 220, il allait faire des étincelles en terminant à une mémorable 115ème place…. Respect.

ld_16474002Bon on en était où…. Ah oui en haut du Port de Lers…. et comme c’est souvent le cas quand on est monté, il faut redescendre. Celle ci va se résumer à une plongée vers l’arrivée plein pot, de miel bien sûr, a croire que Monsieur l’Ours avait aux fesses l’essaim d’abeilles à qui comme vous vous en doutiez, il avait piqué le fameux pot.

Déjà en bas. Ma chaîne en profite pour jouer les filles de l’air m’obligeant à un petit dépannage express et surtout,  à m’arracher pour rejoindre Monsieur L’ours devenu sourd à mes appels (normal avec toutes ses abeilles dans les oreilles) d’autant que l’arrivée est  là. C’est enfin, avec délice que nous franchissons main dans la main la fameuse ligne sous les « hourras » du fan club de Plaisance, aux couleurs soleil.

ld_16485863Pour ma part, j’ai pris un énorme plaisir de rouler avec Fred. Pour une fois, j’ai pu observer et voir la beauté de l’effort cycliste, de tous ces gens qui nous doublaient ou que l’on doublait. C’est certain, j’y ai vu de la souffrance, mais aussi l’espérance dans ces  regards qui s’éclairaient à chaque sommet franchi ; des muscles tendus vers l’effort avec un seul but : « terminer ». Car, à ce niveau ce ne sont plus les mêmes cyclistes que j’ai l’habitude de côtoyer. Il ne s’agit pas de ces groupes qui roulent à fond devant se prenant pour des « pros », où ça râle, ça frotte où c’est tendu. Non, ici  les sportifs sont plus « cool » ; ils sourient (parfois avec un petit rictus) ; ils s’excusent, ça vanne, et ça s’entraide ; une autre cyclo dans la cyclo. Et franchement j’aime ces gars qui s’en foutent de leur classement ;  il n’ y a pas de  concurrence avec les autres ; ici on se bat contre soi, avec son objectif : « faire moins de … » ; ou parfois simplement pour finir. Je le dis encore j’ai aimé.

Et même j’avoue avoir eu la chair de poule à l’arrivée, avec Fred : « 5h30 monsieur l’Ours, contrat rempli et comment ». Son sourire radieux de « cycliste » redevenu un gamin au pied du sapin de noël qui vient de recevoir son cadeau ; les yeux brillants, légèrement embrumés aux bords des larmes. Monsieur l’Ours qui devenait tout d’un coup l’ourson guimauve de mon enfance, tout émouvant et tout tendre. Une émotion intense, surement une des plus intenses de mes expériences de vélo….J’ai aimé, merci Fred pour ce que tu m’as offert, ça vaut toutes les victoires.

1044198_526875694034791_113301487_nMais pour que la mayonnaise prenne, il fallait les bons ingrédients et les bonnes proportions. Et pour une fois j’ai vu les panneaux jaunes de prévoyance, les nombreux bénévoles attentionnés, parfois dans des beaux costumes, les véhicules de l’assistance, un public nombreux et pas chiche d’encouragements, une sécurité et des ravitaillements sans faille ; et que dire des paysages tout au long de ses cols pyrénéens. Quand on prend le temps d’observer, on se dit que c’est énorme et que le plus magnifique dans tout cela c’est la parfaite communion entre tous (compétiteurs, organisateurs, accompagnateurs, bénévoles, et la magnifique Ariège) qui fait que la fête est complète et réussie, et en plus on a le beau maillot (un de plus pour la collection du Papet).

1012178_526875830701444_1247006157_n 2Ce grand moment de partage c’est avant tout une histoire d’homme : « Monsieur L’Ours, Monsieur Le Papet, bien sûr, et tous les autres, mais surtout ceux sans qui cela n’existerait pas Jean-Claude, et le Ty yannick (pour sa première) ».

Dommage qu’il faille attendre 12 mois pour remettre le couvert.

http://www.cyclosport-ariegeoise.comCapture d’écran 2014-05-21 à 09.51.49

 

 

La Montée du Cirque de Troumouse (65)

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 9:30

2013-09-22 11.19.14ll s’agit d’une sortie montagne de 55km avec plus de 2000m de dénivelé positif. Un aller retour, départ de Luz Saint Sauveur pour rejoindre le Cirque de Troumouse à 2103m. Un coin magique.

Le départ de fait du parking du Supermarché situé à gauche dans Luz Saint Sauveur.

Direction Gavarnie par la D921. Au bout de 3km sur la droite vous pourrez admirer le Pont Napoléon ; un arrêt s’impose.

2013-09-22 12.36.02Ensuite vous allez monter tranquillement en vous échauffant sur une pente très douce jusqu’à Gerdre. C’est à la sortie du village qu’après quelques lacets, vous tournerez à gauche sur la D 922 en direction du Cirque de Troumouse au km 12,5.

C’est ici que commence la vrai montée du Cirque ; 14,8km à 7% de moyenne.

Peu avant le 17ème vous allez arriver dans une portion de 1,5km à plus de 10%. Heureusement cela se calme après.

2013-09-22 13.23.06Au 21ème vous passez le Péage (pour les automobiles) et vous allez attaquer les lacets, environ 3km en moyenne à 9%.

Enfin une petite descente qui vous amène sur une plateau et l’Auberge du Maillet.

Juste après, il reste un peu plus de 3km avec sûrement les passages les plus raides, dépassant les 20% par endroit.

2013-09-22 13.53.03Enfin le parking et le sommet qui s’ouvre sur des grandes prairies une un panorama grandiose et magique du Cirque de Troumouse.

Il est temps de redescendre ; mais attention la route est piégeuse et il y a quelques trous. Pensez à faire une halte à l’Auberge du Maillet en redescendant, histoire de s’abreuver ou même de se restaurer.

Comptez 2h30 à 3h.

 

Le circuit c’est ici : http://www.openrunner.com/index.php?id=3637326

Capture d’écran 2014-05-21 à 07.58.04Capture d’écran 2014-05-21 à 07.58.28

 

 

2013-09-22 14.01.03fichier xls Coldetroumouse        :  http://app.strava.com/routes/359884

 

 

 

Les Gorges de l’Ardèche (07) 20 mai, 2014

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 22:58

Un parcours de 76km pour 1344m de dénivelé positif

101207_184733A l’occasion des vacances dans l’Ardèche, j’ai débuté cet après midi par une belle ballade le long des gorges de l’Ardèche. Si les paysages sont magnifiques le parcours lui n’était pas de tout repos et le thermométre dépassait allégrement les 28°; résultat un beau coup de soleil sur les bras.

J’ai donc démarré ce circuit de Vallon pont d’Arc direction St Marcel sur Ardèche. Jusqu’au fameux pont d’Arc, pas de problème.

101207_184343C’est après avec la montée de Serre de Tourre et ses pentes à plus de 10% que les choses sont devenues moins simples. Si l’on suit le sillage tortueux de ces gorges, c’est toujours en corniche et donc pendant 30 kilomètres ça monte et ça descend.

 

101207_184818Arrivé à St Marcel, il faut prendre un petit pont à voie unique en direction de Barjac et suivre cette direction par une route plus large, mais plus fréquentée. Deux belles côtes vous y accueillent avant l’arrivée à Barjac. Là c’est à droite et retour Vallon Pont D’arc, plus que 14 km, mais toujours pareil, ça monte et ça descend.

 

 

 

 

Le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=2827043

101207_184505 101207_184612

101207_184922

 

 

Le Col de Meyrand (07)

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 22:48

Un parcours 75km pour 1900m de dénivelé positif et quatre cols

101207_200015J’avais prévu de faire le Ventoux, mais hier , lors de ma sortie, j’ai roulé quelques kilomètres avec un cycliste en vacances à Largentière qui m’a vanté le Col de Meyrand. Alors, j’ai modifié mon programme pour partir à la découverte de cette montée dès ce matin.

Je suis parti de Largentière en direction de Valgorges (il y a un parking à l’entrée à gauche de la ville). Dès le départ cela monte pour atteindre le col de Suchet  (484m) au bout de 7km. Ensuite petite descente m’a amené jusqu’à une nouvelle montée , celle du col de la Croix de Rocles (477m). Derrière encore une petite descente de 3km avant de se retrouver au pied de l’ascencion du jour. Là, il reste 22km pour rejoindre le Col du Meyrand à 1371m (1377 à mon Garmin), en passant par le Col de Loubaresse (1142m).

101207_200247Voilà, pour le menu. Bien sûr ce n’est pas le Ventoux qui d’ailleurs est visible du col de Meyrand (un peu dans la brume quand même), mais c’est long et il y a de bonnes pentes, comme le montre le profil ci dessous.

Sinon, les paysages sont là encore magnifiques, plutôt typés « montagne ». Si la montée a débuté au son des grillons, elle s’est poursuivie par celui des cascades, pour finir par celui du vent, vers le sommet que du plaisir…

La route est assez souvent ombragée, parfois étroite et elle ne rend pas trop. Mais, on est tranquille, il y a peu de voiture, par contre j’ai bien du croiser ou doubler une bonne trentaine de cyclistes, dont une grande partie des hollandais ( enfin à la lecture de leur maillot).

101207_200416 Donc une fois au sommet, j’ai fait demi-tour pour revenir à mon point de départ. Une descente assez tranquille ponctuée par les remontées des cols de la Croix de Rocles et de Suchet.

Donc une fois au sommet, j’ai fait demi-tour pour revenir à mon point de départ. Une descente assez tranquille ponctuée par les remontées des cols de la Croix de Rocles et de Suchet.

101207_200715Finalement 75km pour 1900m de dénivelé positif ; je ne regrette pas de ne pas être allé au Ventoux, l’aventure c’est toujours plus plaisant et c’est un beau col.

Circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=579147

101207_200112 101207_200202101207_200900

 

 

La Hourquette d’Ancizan (65)

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 22:19

Parcours de haute Montagne avec deux cols « la Hourquette d’Ancizan 1564 et le Col d’Aspin (1489 m) sur une distance de 47 km.

7Cs9Penu-tDDXYUV7gitRwQO0iwC’est le troisième volet de ma trilogie pyrénéenne. Mon parcours préféré qui est le prémisse aux grandes sorties sur les grands cols prestigieux.

Je démarre de l’entrée de Payolle, juste après la colonie de vacances quittez la D 918 pour prendre à droite vers le Lac et la Hourquette d’Ancizan. Cette route vous amène sur un plateau. Au bout poursuivre la route vers la Hourquette et c’est là que tout commence.

La montée vers ce « col » qui aura l’honneur de voir passer le Tour de France 2011 est l’une des plus belles que je connais. C’est vrai que les pourcentages sont irréguliers, mais prenez le temps d’admirer les paysages avec en fond de scène les trois pics dominés par l’Arbizon. MAGNIFIQUE. Et de ce côté la montée est moins dure.

bafpM7spLgQynvL_u9qEFjRzjR0Vous arriverez au sommet sans vous en rendre compte. Là attention à la descente, elle est longue, sinueuse, très technique étroite et au revêtement incertain. Donc prudence.

Ce col est en fait le frère jumeau de l’Aspin qui sera notre prochaine montée.

Dans le bas suivre direction Guchen que vous aborderez après le passage de la centrale électrique.

Dans le village au carrefour, prendre à droite sur CD 929 vers  St Lary.

Quelques hectomètres plus loin, juste après le passage sous le pont, tournez à gauche vers l’Autoroute et Grezian par le CD 19. Là continuez jusqu’au rond point à l’entrée d’Arreau. Prendre la troisième à gauche vers Sarrancolin et rejoindre le CD 929.

s1HquRR1P3DWJ4nJe7QM68vaFLgTraversez le village d’Arreau et à la sortie prendre à gauche vers Bagnères, le Col d’Aspin.

Vous êtes au pied de ce col mythique. Les sept premiers kilomètres ne sont pas les plus durs, ce sont les cinq derniers, au delà de 8%, souvent sous le soleil, qui peuvent vite devenir un calvaire.

Au sommet attention aux vaches et aux chevaux. Ensuite reste 7 km de superbe descente.

En bas après la carrière de marbre, il y a l’Auberge des trois pics ; je vous conseille d’aller vous y restaurer, c’est le top et pas cher.GgKhnVDczu_6Atuq7mL6VD5ejqc

 

C’est très difficile d’estimer le temps de cette sortie car au regard des deux difficultés et du niveau de chacun les variations peuvent être très importantes.

Le site c’est ici : http://www.openrunner.com/index.php?id=727850

 

XX2988tULDfdG61ZQ8QPzvKEnZYB84k2-T_a0-ufNj4rXQcFmSWwM8Ovr15DnCerIhGniUaveXfiGBtuo

 

12
 
 

Ligue de badminton Cluzeau ... |
Grande Traversée des Alpes ... |
touchdownofcaptainmangas |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | V.C.GOUZON
| coachequitationdressageaqui...
| Club sportif et culturel de...