Cols et parcours cyclistes de Jidé

Ballades en Corbières et Roussillon

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 septembre 2015

Les différents terrains de Gravel en Languedoc-Roussillon 2 septembre, 2015

Classé dans : SPORT CYCLISME — nitouvelociraptor @ 19:07

Il m’a semblé important de préciser le type de terrain que vous pouvez trouver dans la région sur l’ensemble de mes parcours.

. La route, je ne vais pas vous faire affront en vous expliquant de quoi il s’agit, mais ici peu d’enrobé plutôt des routes au revêtement rugueux.

. Les chemins de vigne. Très nombreux ici, ils sont plus ou moins goudronnés, parfois cimentés même. Mais le plus souvent un revêtement très irrégulier, avec des trous, des bosses, de l’herbe, des gravillons et même des cailloux. Très tortueux avec souvent des « coup de cul » courts mais bien raides. A découvert parfois, mais souvent bordés de murs en pierre ou d’arbustes (amandiers, cyprès, pins…). Voici quelques exemples ci dessous :

vigne 4 vigne 3 vigne 2vigne

. Les chemins de terre, souvent d’ancien chemins de vigne ou de traverse, en terre argileuse et qui peuvent devenir boueux et collants en cas de grosses averses. Sont peux caillouteux et assez praticables, bien que étant accessibles au voitures on peut souvent y trouver de belles ornières. Les exemples ci-dessous :

terre

boueux chemin terre

 

. Les singles, sont des chemins de terre voire caillouteux étroit ; mono-tracé pour un seul vélo. Souvent plus techniques on y va moins vite mais permet de faire les écarts. Sauvages c’est souvent une belle surprise. Rassurez-vous il ne sont jamais long car ils réclament une attention constante. Quelques exemples :

single single 3 single2

 

. Les chemins caillouteux que l’on trouvera plutôt sur les hauteurs dans la garrigue, plus facile à monter qu’à descendre, vu mon manque de technique ; car justement ce sont les plus « techniques ». Mais là encore, ce que j’ai choisi restent accessibles au gravel. Mi terre, mi cailloux, ils peuvent s’avérer glissant donc il faut conserver un bonne vélocité pour y passer dessus. Quelques photos ci-dessous

pierre pierre 3 pierre 4

 

. Les pistes « gravel ». Là où le gravier domine, surement les plus roulantes, mais méfiez-vous, car le graviers en abondance c’est assez piègeux, surtout dans les virages. En général j’y roule aussi vite que sur la route. Le plus souvent en plaine. Quelques exemples :

gravierDSC02212

 

Les chemins sablonneux, ceux que j’aime le moins. Ca patine, ça glisse, la roue avant peut vite se retrouver en travers. Il faut en permanence être vigilant. On les retrouvent le plus souvent en bord d’étang ou en bord de mer. Les dernières images

sable 2 sablonneux

 LES PISTES CYCLABLES : Voies généralement goudronnées réservées aux cyclistes, aux marcheurs et au rolliers…. la sécurité des deux roues…

DSC02324

Enfin les OBSTACLES : Il peuvent être très variés, mais n’excèdent quelques dizaines de mètres ; escalier, muret, pierrier, planche au dessus ruisseau, passage humide……etc ; cela implique souvent de porter, ou de pousser le vélo, sauf pour les plus audacieux…

DSC02322

ALLEZ BONNE ROUTE

 

 

 

 

 
 

Ligue de badminton Cluzeau ... |
Grande Traversée des Alpes ... |
touchdownofcaptainmangas |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | V.C.GOUZON
| coachequitationdressageaqui...
| Club sportif et culturel de...