Cols et parcours cyclistes de Jidé

Ballades en Corbières et Roussillon

 

La virée de Puylaurens 21 mai, 2014

Classé dans : Non classé — nitouvelociraptor @ 13:55

PuylaurensUne sortie « montagne » de 100 km avec 2500m de dénivelé positif et quatre cols au compteur : « Aussieres,Roque Jalère, Jau et Campérié ». Un parcours très varié mais assez physique.

Le départ se fait du parking de La Pradelle en bordure de la D 117. Direction le carrefour avec la route de Sournia D22 via Gincla. C’est aussi le début du Col d’Aussière (15km à 3,8%). Les premiers 11km sont assez faciles et en sous-bois ; ils permettent de se mettre en train. C’est à la sortie de Montfort sur Boulzane que la pente se durcie et jusqu’au sommet, sur le plateau avec un panorama majestueux.

20140504_104934Ensuite c’est la descente vers Sournia. Dans le village prendre la descente à droite vers Prades sur la D619. Rapidement vous êtes au pied du col de Roque Jalère (8km à 6,3%) ; en fait ce sont les 6 premiers kilomètres qui sont les plus durs, la fin est plus simple, une fois passé les blocs de pierre et le « roc Cornut ». Au sommet vous aurez un panorama splendide sur le Canigou et la ville de Prades. Vous descendez sur la même route jusqu’à l’embranchement avec la D14 au Km50. Vous prenez à droite vers Moligt les Bains, pour démarrer la montée du Col de Jau…. attention 21km à 5,3%. En fait la première partie jusqu’à 20140504_114143Mosset est assez facile, ce n’est que vers le 63ème km à l’approche des lacets que la pente se durcie pour les 4 derniers kilomètres . Finalement le point culminant de la journée, le Col de Jau et ses 1505m vous accueille dans son écrin de verdure.

Maintenant vous attends une longue descente sur une route étroite, sinueuse, ombragée et parfois humide et pas de bonne qualité. Donc méfiance.

20140504_114236Au KM 82, tournez à droite sur la D17 en direction de Sainte Colombe (attention à la pente).

Ensuite au KM 90 vous rejoignez la D 118 et prenez à droite vers Axat. Vous traversez la ville pour arriver au rond-point avec la D117. Prenez la première à droite vers Perpignan. Encore 3km de montée par le petit col de Campérié et c’est la pontée vers La Pradelle et votre arrivée.

Comptez environ 4h à 4h30.

 

Capture d’écran 2014-05-21 à 13.21.45Capture d’écran 2014-05-21 à 13.22.01

Le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=3638425

 

 

20140504_124226 20140504_140410 20140504_151510 20140504_151708 20140504_162752Roque Jalère

 

LES COLS :   fichier xls coldedAussieres fichier xls coldejau fichier xls coldeRoqueJalere

 

 

L’ARIÉGEOISE OU L’HISTOIRE DE L’AUTHENTIQUE OURSON GUIMAUVE

Classé dans : SPORT CYCLISME — nitouvelociraptor @ 9:53

Samedi 29 juin 2013 direction le parcours moyen de l’Ariégeoise à Tarascon-sur-Ariège. Nous avions décidé avec Fred de faire cause commune pour boucler la « Moutagnole » en 5h49′.

IMAG3950Monsieur l’Ours et monsieur le Papet s’en vont donc confiants et anonymes rejoindre le peloton des quelques 2500 « destriers ». Après un départ rapide jusqu’à Foix (15 km à 37 de moyenne), la donne va vite changer. Dès la sortie de la ville, des pourcentages  à deux chiffres montre le bout du nez, se faisant de plus en plus agressifs au fil de notre avancée. Et ça monsieur L’Ours il l’aime pas trop… Mais, quelques « ballotines» de miel plus tard (il en a plein dans un petit sac sur le cadre, car comme chacun sait l’ours est prévoyant, mais et chante plus les cols venus), ses jambes tournent toujours  à bon train et  au passage  du col du Portel, le compteur affiche encore du 22 km/h de moyenne, après presque 50 bornes et  4 cols. 

A Massat, c’est le ravito, et il est temps pour lui d’engloutir un tonneau de miel avant de jeter ses dernières forces. Car, nous sommes au pied de la difficulté finale. Un petit coup d’œil au compteur… ouf encore du 20,2 de moyenne.

ld_16466334C’est vrai il faut s’ingurgiter le Port de Lers, le plat de résistance. Et ce coup ci pas de grand plateau comme la veille ; c’est clair que la « Pareillade » de Monsieur l’Ours était mieux passé que cette escalade terminale. Mais c’est connu l’ursidé c’est du costaud, du robuste du coriace, du qui ne s’en laisse pas compter. C’est donc au courage que notre Fred  arrivait enfin à bon Port… de Lers.

Ce même col qui fut fatal à un « fuschia et Navy »…. Et oui l’unique, l’irremplaçable, et inénarrable  Marcellou debout les bras croisés au bord de la route. Arrêt obligatoire : «  t’es tombé ? »…. « noooon, j’ai cassé la roue avant ; pas grave, vas y continue et va dire à Pat que j’aurai du retard ». Pas stressé le Marcellou  et il terminera grâce à l’assistance. Quant à Pat, l’électricien, parti à côté de nous, il me dépassait au bout de quelques hectomètres, une petite tape sur les fesses en me souhaitant bonne route. Branché sur 220, il allait faire des étincelles en terminant à une mémorable 115ème place…. Respect.

ld_16474002Bon on en était où…. Ah oui en haut du Port de Lers…. et comme c’est souvent le cas quand on est monté, il faut redescendre. Celle ci va se résumer à une plongée vers l’arrivée plein pot, de miel bien sûr, a croire que Monsieur l’Ours avait aux fesses l’essaim d’abeilles à qui comme vous vous en doutiez, il avait piqué le fameux pot.

Déjà en bas. Ma chaîne en profite pour jouer les filles de l’air m’obligeant à un petit dépannage express et surtout,  à m’arracher pour rejoindre Monsieur L’ours devenu sourd à mes appels (normal avec toutes ses abeilles dans les oreilles) d’autant que l’arrivée est  là. C’est enfin, avec délice que nous franchissons main dans la main la fameuse ligne sous les « hourras » du fan club de Plaisance, aux couleurs soleil.

ld_16485863Pour ma part, j’ai pris un énorme plaisir de rouler avec Fred. Pour une fois, j’ai pu observer et voir la beauté de l’effort cycliste, de tous ces gens qui nous doublaient ou que l’on doublait. C’est certain, j’y ai vu de la souffrance, mais aussi l’espérance dans ces  regards qui s’éclairaient à chaque sommet franchi ; des muscles tendus vers l’effort avec un seul but : « terminer ». Car, à ce niveau ce ne sont plus les mêmes cyclistes que j’ai l’habitude de côtoyer. Il ne s’agit pas de ces groupes qui roulent à fond devant se prenant pour des « pros », où ça râle, ça frotte où c’est tendu. Non, ici  les sportifs sont plus « cool » ; ils sourient (parfois avec un petit rictus) ; ils s’excusent, ça vanne, et ça s’entraide ; une autre cyclo dans la cyclo. Et franchement j’aime ces gars qui s’en foutent de leur classement ;  il n’ y a pas de  concurrence avec les autres ; ici on se bat contre soi, avec son objectif : « faire moins de … » ; ou parfois simplement pour finir. Je le dis encore j’ai aimé.

Et même j’avoue avoir eu la chair de poule à l’arrivée, avec Fred : « 5h30 monsieur l’Ours, contrat rempli et comment ». Son sourire radieux de « cycliste » redevenu un gamin au pied du sapin de noël qui vient de recevoir son cadeau ; les yeux brillants, légèrement embrumés aux bords des larmes. Monsieur l’Ours qui devenait tout d’un coup l’ourson guimauve de mon enfance, tout émouvant et tout tendre. Une émotion intense, surement une des plus intenses de mes expériences de vélo….J’ai aimé, merci Fred pour ce que tu m’as offert, ça vaut toutes les victoires.

1044198_526875694034791_113301487_nMais pour que la mayonnaise prenne, il fallait les bons ingrédients et les bonnes proportions. Et pour une fois j’ai vu les panneaux jaunes de prévoyance, les nombreux bénévoles attentionnés, parfois dans des beaux costumes, les véhicules de l’assistance, un public nombreux et pas chiche d’encouragements, une sécurité et des ravitaillements sans faille ; et que dire des paysages tout au long de ses cols pyrénéens. Quand on prend le temps d’observer, on se dit que c’est énorme et que le plus magnifique dans tout cela c’est la parfaite communion entre tous (compétiteurs, organisateurs, accompagnateurs, bénévoles, et la magnifique Ariège) qui fait que la fête est complète et réussie, et en plus on a le beau maillot (un de plus pour la collection du Papet).

1012178_526875830701444_1247006157_n 2Ce grand moment de partage c’est avant tout une histoire d’homme : « Monsieur L’Ours, Monsieur Le Papet, bien sûr, et tous les autres, mais surtout ceux sans qui cela n’existerait pas Jean-Claude, et le Ty yannick (pour sa première) ».

Dommage qu’il faille attendre 12 mois pour remettre le couvert.

http://www.cyclosport-ariegeoise.comCapture d’écran 2014-05-21 à 09.51.49

 

 

LA MONTEE DU COL DE JAU 8 juillet, 2010

Classé dans : SPORT CYCLISME — nitouvelociraptor @ 21:36

Un parcours de 58 km avec 1400m de dénivelé positif.

headjau.jpg

Le col de Jau est un col qui culmine à 1506m et donc l’un des plus hauts du coin. C’est un col ou Le Tour de France est déjà passé et Christophe Moreau y a même abandonné dans la douzième étape du tour 2001.

panneau.jpg

Personnellement, il me sert chaque année d’étalonnage avant l’étape du Tour. Et cette année j’y étais bien.

C’est donc un aller retour ; on monte en haut du col et on redescend.

 gorges.jpg

On passe au pied du village d’Eus pour continuer vers Catllar. Dans ce bourg il faut ensuite prendre à droite vers Molligt les Bains. Comme on peut le voir sur le profil cela monte dès le départ.

Après avoir traversé les Thermes de Molligt, il faut continuer vers Mosset et le col de Jau. Les pentes ne sont pas encore rudes. Vous traversez donc Mosset vers Axat et le col de Jau.

tour.jpgQuelques kilomètres plus loin vous allez arriver sous la Tour Mascara ; il reste environ 11km et c’est là que la pente va se durcir pour garder une moyenne aux alentours de 7% jusqu’en haut.

Après avoir passé un enchaînement de lacets, bien visibles lorsque vous y arrivez, vous allez pénétrer dans une zone forestière bien ombragée pour les trois derniers kilomètres.

Arrivé au sommet, il ne vous restera plus qu’à redescendre en faisant le chemin inverse.

La route est assez bonne, parfois étroite, mais il y a peu de circulation.

Les paysages sont somptueux et variés. Comptez environ 2h45’ pour la sortie, sans trop forcer.

 http://www.openrunner.com/index.php?id=627397

coljau.jpg

profiljau.jpg

eglise.jpg

 

 

LES PARCOURS 27 mai, 2010

Classé dans : — nitouvelociraptor @ 13:33

parcours.jpg

 

Cette page fait le récapitulatif des parcours qui composent ce site. Il vous suffit de cliquer sur la vignette du circuit pour vous rendre sur l’article.

Il s’agit de parcours effectués dans les Corbières et le Roussillon, mais aussi quelques uns que j’ai choisi pour leur intérêt.

P1 LE CYCLE MAGAZINE N° 443 de JANVIER 2014

 

150208_202357LES PARCOURS DU CYCLO CLUB SIGEANAIS 

2014-03-20-08-10-41 Col de la Brousse : 70 Km, 3 cols, MOYEN, Villemolaque, Fourque, Ceret, Illas, Maureilhas, Le Boulou, Banyuls des Aspres, St Jean Laseille

 

2013-07-13 12.29.35

 

 Virée au Pays de la Blanquette : 106 km, 4 cols, MOYEN, St Pierre, Vieillevigne, Polycarpe, Limoux, St Hillaire, Servies, Lagrasse

 

Roque JalèreLa Virée de Puylaurens : 100km, 4 cols , DIFFICILE, La Pradelle, Montfort, Sournia, Molligt, Mosset, Ste Colombe, Axat

 

pic-de-nore1

 

 

Le Pic de Nore ; 70 km , 1 Col, MOYEN , Conques, Villeneuve, Cabrespine, Pradelles, Labastide, Lastours 

 

Fj_DJofWEwGpWQsHjpQQ6izKn80

 

 

La Marcha du Col de Banyuls : 93 km, 4 cols, DIFFICILE, Collioure,Banyuls,Esposa,Llanca,Banyuls,Collioure

 

route2.jpgLe Mont Tauch : 89 km, un col, TRES DIFFICILE, SALSES, VINGRAU, PAZIOLS, TUCHAN, OPOUL, SALSES

paysage50.jpgLe col de la Descarga : 19,5 km, DIFFICILE, ARLES/TECH, CORSAVY

cabane.jpgMontplaisir : 54 km, un col, FACILE, SIGEAN, RIPAUD, DURBAN, RIPAUD, SIGEAN

armissan1.jpgLe tour de la Clape : 46 km, aucun col, FACILE, NARBONNE-VINASSAN-FLEURY- ST PIERRE-NARBONNE PLAGE

hautsouil.jpg Le tour du Pic Poul : 53km, 4 cols, MOYEN, FITOU-TREILLES-FEUILLA-FRAISSE-LAPALME

vignette.jpgDe la salce aux Salins : 85 km, 3 cols, MOYEN, FITOU-FRAISSE-VILLESEQUE-DURBAN-SIGEAN- PLN-LAPALME

etang.jpg Les cent bornes : 100km, 7cols, MOYEN, FITOU-DURBAN-TALAIRAN_VILLEROUGE-ALBAS-EMBRES-FEUILLA

vingrau.jpg Le vignoble fitounais, 97km, 7 cols, MOYEN,FITOU-OPOUL-VINGRAU-TUCHAN-ALBAS-DURBAN-FEUILLA

bugarac1.jpg Le tour du Bugarach, 80km, 11 cols, DIFFICILE, MAURY-CUCUGNAN-SOULATGE-BUGARACH-CAUDIES-FENOUILLEDE-ST PAUL DE FENOUILLET

pierrecommarmondcotevermeille.jpg La cote Vermeille, 55km, 2 cols, MOYEN, ARGELES-COLLIOURE-PORT VENDRE-BANYULS-CERBERE

barrage.jpg La boucle de Caramany, 86km, 4 cols, MOYEN, PERPIGNAN- LE SOLER-ESTAGEL-LA TOUR DE FRANCE-CASSAGNES-CARAMANY-BELESTA-ILLE-MILLAS-LE SOLER

eglise1.jpg Le col de Jau, 58 km, 1 col, DIFFICILE, MARQUIXANES-CATLLAR-MOSSET

pyhaut5050.jpg Le Col de Mantet, 70 km, 2 cols, DIFFICILE, PRADES VERNET-VILLEFRANCHE CONFLENT- SAHORRE-PRADES

auriac.jpg  La Redoulade, 99km, 11 cols, DIFFICILE, DURBAN-CASCASTEL-PALAIRAC-MAISON-MASSAC-AURIAC-MOUTHOUMET-VILLEROUGE-ALBAS

peypertuse.jpg  Les quinze cols, 143km, 15 cols, TRES DIFFICILE, SIGEAN-RIPAUD-ALBAS-PALAIRAC-MAISONS-MASSAC-SOULATGE-PADERN-TUCHAN-EMBRES-ST JEAN DE BAROU-FRAISSE

termesp.jpg  Le Val d’Orbieu, 130km,9 cols, DIFICILE, SIGEAN-RIPAUD-THEZAN-ST PIERRE LES CHAMPS-TERMES-VILLEROUGE-ALBAS-VILLENEUVE-DURBAN-VILLESEQUE-FRAISSE

aspres.jpgLa Rondes Aspres, 88km, 2 cols, MOYEN, PERPIGNAN-VILLENEUVE RAHO-BAGES-VILLEMOLAQUE-FOURQUE-VIVES-ST JEAN PLA DE CORPS-CERET-LLAURO-PASSA-BANYULS ASPRES-MONTESCOT-ALENYA-CABESTANY

padern11lesgorges.jpeg  La Ronde du Verdouble, 88km, 9 cols,MOYEN, TUCHAN-DAVEJEAN-DERNACUEILLETTE-MONTGAILLARD-ROUFFIAC-PADERN-PAZIOLS-TAUTAVEL-VINGRAU

tautaveltourdelfar.jpg  Le Tour du Far, 77km, MOYEN,SALSES-ESPIRA-CASES DE PENE- TAUTAVEL-PAZIOLS-TUCHAN-VINGRAU-OPOUL

etangherbe.jpg Tour du Littoral, 53km, FACILE, FITOU-SALSES-ST HYPPOLITE- BARCARES-PORT LEUCATE-LEUCATE

prats.jpg Le col d’Ares, 71km, 3 cols, DIFFICILE, AMELIE-ARLES-PRATS DE MOLLO

248676191.jpgLe petit parcours, 42 km, 2 cols, MOYEN, FITOU-FEUILLA-FRAISSE-ST JEAN DE BARROU

 

J’AI AUSSI SELECTIONNE QUELQUES PARCOURS AILLEURS

louis pesp1 La Grimpette du Pont D’Espagne (65), 70 km, 1col, DIFFICILELugagnan, Argeles, Pierrefite,Cauterets…. et retour

 

2013-09-22 14.01.03La Montée du Cirque de Troumouse , 55km 1col, TRES DIFFICILE, Luz-St-Sauveur – Gerdre – Le Cirque et retour

vpa1.jpgLes Gorges de l’Ardèche (07), 76km, DIFFICILE,DIFFICILE, VALLON PONT D’ARC-ST MARTIN D ARDECHE-LAVAL-BARJAC-VAGNAS

vallee.jpg Le Col de Meyrand(07), 75km, 4 cols, TRES DIFFICILE, LARGENTIERE-VALGORGE-LOUBARESSE

dsc000025050.jpgLe Col de Fonfroide (34), 66km, 4 cols, DIFFICILE,ST PONS-OLARGUES-LASALVETAT-ST PONS

copiedebagneres5050.jpgLes Hauts de Bagnères (65), 41 km, 1 cols, MOYEN, BAUDEAN-BAGNERES-LABASSERES-TREBONS-Haut de la Cote- ASTE- CAMPAN

chir2.jpgLe Chiroulet, 20,5 km , MOYEN, BAUDEAN LESPONNE

riviere5050.jpgLES BARONNIES (65), 64km, MOYEN, CAMPAN BAGNERES MARSAZ UZER BAGNERES

 

GgKhnVDczu_6Atuq7mL6VD5ejqc La Hourquette d’Ancizan : 47km,2 colsTRES DIFFICILE, Payolle -Guchen-Arreau-Payolle

 

 
 

Ligue de badminton Cluzeau ... |
Grande Traversée des Alpes ... |
touchdownofcaptainmangas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | V.C.GOUZON
| coachequitationdressageaqui...
| Club sportif et culturel de...